Qui sommes-nous ?

Ancêtre du géomètre, l’arpenteur mesurait autrefois le terrain, il est aussi la figure poétique du marcheur qui parcourt sans relâche le monde. Nous sommes attachés à l’idée que le documentariste doit être en quelque sorte un arpenteur qui prend la mesure du territoire et de son âme.

Les films de l’Arpenteur est un collectif de réalisateurs qui se réunit autour de projets de documentaires de création. L’association est par ailleurs impliquée sur des questions de transmission et de créations collectives lors d’ateliers d’initiation au cinéma et propose ses services à des associations pour la réalisation de films institutionnels.

Les réalisateurs du collectif

 

Benoit Peytavin

Il est l’un des membres fondateurs de l’association. Assistant réalisateur puis cadreur sur de nombreux films de France Télévision, il enseigne également à l’université d’Evry-Saclay. Il réalise son premier long-métrage en 2016 Itinéraire Bis, qui relate les rencontres entre des autostoppeurs et leurs chauffeurs le temps d’un été. Toujours actif et impliqué dans les créations collectives des films de l’Arpenteur, il prépare aujourd’hui un documentaire au long cours auprès de jeunes scouts.

Simon Desjobert

Membre fondateur de l’association, début 2011, il décide de se rendre en Egypte pour filmer la libération de la parole dans l’espace public. Il réalise Le Printemps d’Hana. Il anime aujourd’hui des ateliers de création cinématographique avec Les films de l’Arpenteur et prépare un film documentaire sur le chemin de fer éthiopien.

Les membres du Copil

Mathilde Chikitou

Architecte de formation, elle a suivi le master Image et Société à Evry, où elle a rencontré les autres membres du collectif avec qui elle a fondé l’association. Aujourd’hui, elle suit avec intérêt et assiduité tous les projets, et en véritable compagnonne de route, elle est aujourd’hui présidente des films de l’Arpenteur. Elle travaille actuellement au Muséum National d’Histoire Naturelle.

David Hedrich

Après des études de cinéma en France et en Allemagne, il a travaillé plusieurs années dans la production de films indépendants. Depuis dix ans, il est impliqué dans des actions de soutien et de défense des droits des personnes exilées, au sein de l’association Dom’Asile d’abord et désormais à JRS France.

 

Aline Malard

Elle a coordonné un projet socio-éducatif dans une association pendant plusieurs années. Animée par l’envie de découvrir un nouvel environnement et partager ses connaissances en gestion de projet, elle a rejoint le comité de pilotage des films de l’Arpenteur en 2019 pour apporter son expertise sur les projets socio-culturels.

 

Aurélien Féron

Chercheur en sciences sociales, il a régulièrement contribué à des projets pédagogiques auprès d’enfants, de collégiens et de lycéens. Depuis 2013, il intervient dans des cours de sciences sociales dans différents établissements d’enseignement supérieur. Il accompagne les réflexions et la conduite des projets qui touchent aux ateliers d’initiation au cinéma et de création documentaire.